Le Magnifique Retable du XVIIIéme

Dés que l’on pénètre dans l’église on ne voit que lui : le retable. Il est plein d’obscurité et de lumière, toujours en mouvement, rempli de couleurs et plein de vie, comme l’on dit « on s’y croirait » L’artiste peintre Nillaud fait preuve d’une modernité surprenante et nous communique sa force et sa joie de vivre.

Le retable est l’œuvre de sieur Bellet (1721).  

 

L’église de Vicq sur Breuilh peut s’enorgueillir de deux nativités tout à la fois fort belles et très différentes dans la facture et la conception.

La commune a récemment reçu d'un groupe de mécènes limousin, le Lions club Limoges Céladon, des fonds pour procéder à la restauration de la toile centrale du retable de l'église. Celle-ci sera démontée dans les premiers jours de janvier et réinstallée aux alentours de Pâques.

 

 

VICQ-SUR-BREUILH

VICQ SUR BREUILH

LA TOILE DU RETABLE

RESTAUREE

La toile a été dévoilée par Christine Gérardin-Neuville et par la fille de Arlette Lauer sous l’œil de Bruno Tilmant d’Auxy.

Après restauration, la remise en place de la toile centrale du retable de l'église de Vicq-sur Breuilh a eu lieu dernièrement.

 

Cette restauration dont le financement a été assuré par le Lions Club Céladon est l'aboutissement d'une collaboration entre Christine Gérardin - Neuville, maire de la commune et Arlette Lauer, présidente du club. Il est le fruit des multiples actions menées au cours de ces dernières années par le Lions Club Celadon dans le cadre de ses actions. culturelles. La restauration de la toile a été confiée à Bruno Tilmant d'Auxy qui, au cours de son travail, a découvert que l'œuvre signée par Nillaud datait de 1723.

Présente lors de la dépose de la toile au mois de janvier dernier, Arlette est malheureusement disparue depuis. La pose de la toile restaurée était donc emprunte d'une émotion toute particulière et de nombreux membres des clubs Lyon's étaient venus jusqu'à Vicq-sur-Breuilh pour rendre hommage à Arlette Lauer.

 

Le Populaire du Centre 17 Juin 2003

Partie centrale du tableau, superbe comme on le pressentait, maintenant il faudrait quelques éclairages halogènes pour que les visiteurs puissent le voir autrement que dans une demi pénombre et goûter pleinement à la beauté de la composition et à son mouvement !

 

Utilisez la « boite » Direct Mairie pour donner votre avis !

L’Église et ses Bergers (Suite)