1er Prix Fondation SUZA

Alors que, grâce à l’heure d’été  la petite commune de Vicq sur Breuilh profitait  pleinement des dernières lumières du jour, l’ensemble du conseil municipal  accompagné du père Barthélemy BINIA  et de quelques invités   s’était donné rendez vous  la semaine dernière sur la place de l’église, non pas pour une réunion de chantier, mais plutôt pour accueillir M. Olivier Troubat ainsi que  M. François Wibaux  qui allaient  remettre quelques instants plus tard au nom de la Fondation  SUZA un cheque  de 4500€ destiné aux travaux de restauration de l’église Saint Martin.

_ Mme Christine Gerardin-Neuville en tant que maire de la commune  et  aussi professeur d’histoire fit une présentation  du monument et permit à l’assistance d’apprécier sa parfaite connaissance du dossier.

 

__M. Troubat  PDG de la société SUZA  parut  tout au long de la soirée  curieux et captivé par la visite. Il fit des réflexions pertinentes, ainsi que des  parallèles historiques intéressants  concernant notamment  les techniques de construction. La visite se poursuivit dans le chœur de l’église qui laissa apparaître telle une véritable blessure  toute  l’étendue des dégâts. Les représentants de SUZA  furent impressionnés par tant de dommages, et ceci conforta le choix  de la fondation  pour le premier prix. La vitrine  des santons  ainsi que la statue de saint Martin attirèrent rapidement  l’attention des invités qui voulurent en savoir plus sur l’histoire de tous ces icônes.  L’assistance se dirigea alors vers le Presbytère devançant  M. Troubat   resté dans l’église pour déchiffrer l’épitaphe latine gravée derrière le fronton  du retable…

 

__ M. Troubat  présenta la  société SUZA (produits de maintenance pour espaces verts) et  fit part s’il  en était besoin  de sa passion pour l’histoire…

__ La  fondation du même nom  fut crée suite à la tempête de 99 et des dégâts occasionnés notamment au célèbre moulin de Valmy dont chacun connaît l’image, véhiculée  au travers des  livres scolaires. Elle s’est  donnée pour mission d’aider des mairies qui possèdent un patrimoine important  constituant très souvent   « de  véritable petit musée d’un village »  et qui n’ont pas toujours les moyens de le pérenniser et de l’entretenir.  Chaque année trois projets sont   choisis et  récompensés par un jury composé d’universitaires, d’archéologues et de journalistes. C’est donc l’église SAINT MARTIN qui   a cette année  emporté le 1er prix   devant quarante autres projets. Le chèque ainsi qu’un trophée furent  remis à Mme le maire  qui prit la parole pour remercier au nom de «  notre   petite commune  de Vicq sur Breuilh la fondation SUZA pour ce geste généreux de mécénat d’entreprise ». Elle indiqua que ce prix faisait écho au succès  de la souscription obtenue  grâce à une générosité exemplaire  «qui a  réussi  a dépassé tous les clivages ».

 

__Les bulles de champagne vinrent clôturer la soirée, mais auparavant la commune témoigna sa fidélité en remettant à Mrs Troubat et Wibaux  deux anciens bidons de fer blanc datant  d’une  d’une trentaine d’années   retrouvés au fond d’un grenier qui portaient déjà  l’emblème de la société SUZA.

 

Pascal Moreau