Une nativité très classique

On ne la remarque pas de prime abord, elle est calme, rangée, un peu académique. Le peintre a composé sa toile, il y a mûrement réfléchi. Quel contraste avec le retable qui semble un instantané de la vie.

Cette toile est belle et mérite que l’on s’y attarde pour goûter le calme et la sérénité qu’elle dégage.

En quittant l’église par la grande porte on remarque le travail d’assemblage réalisé par l’artisan menuisier. Un chef d’œuvre de rigueur, de symétrie et d’harmonie !

On pourrait presque parler d’un travail da marqueterie.

 

Vous ne pouvez pas manquer non plus un superbe bénitier en serpentine. On pourrait dire d’une manière un peu irrévérencieuse qu’ il a les yeux d’ E.T.

Parler d’un extra terrestre à propos d’une église n’est peut-être pas si déplacé que cela.

LE CLOCHER FAIT PEAU NEUVE

 

La réfection du clocher de l'église (avancée du toit et entourage en bardeaux) est terminée. Le temps patinera l'ouvrage.

Désolé mais votre navigateur ne supporte pas le java.
L’Église et ses Bergers (Suite)