En cette fin d'année, l'événement de Château-Chervix était sans aucun doute la soirée organisée à la salle polyvalente en hommage à l’ancien instituteur et ancien maire de ce sympathique bourg de la Haute-Vienne, Pierre Lallet.

A sa mémoire, tous ses amis ainsi que les habitants de Château s'étaient retrouvés autour de sa fille Christine pour cette soirée d'exception. Souhaité par les équipes de la bibliothèque et la municipalité de Château-Chervix, la médiathèque du Père Castor et par les Editions dau chamin de sent Jaume, cet hommage fut également l'émergence d'une multitude de souvenirs, doublés de lectures et de rencontres, permettant de revenir sur les années passées et l'intense vie de cet homme extraordinaire, amoureux de son territoire et de son village, plus que nul autre. En 1988, Pierre Lallet avait choisi d'écrire son journal au quotidien et en occitan. Ce précieux témoignage d'un homme « authentique et bon » vient d'être publié sous le titre de « En segre lo jornau per l'an 1988 dau Peire Lallet » dans la collection « Nostre monde ». Ainsi, sur ces mêmes ter­res, 20 ans après, Pierre Lallet raconte... Des extraits de cet ouvrage furent lus par Jan dau Melhau l'éditeur et Bernard Combi le conteur, tous deux maîtres en matière d'occitan.

Incomparables

Tout au long de cette soirée ponctuée d'extraits de cet ouvrage, les gens ont pu retrouver et se remémorer des saynètes de la vie quotidienne vécues à Château-Chervix grâce au film tourné en 1976 par sa fille et projeté ce soir-là, ainsi que les nombreuses photos de classe, documents et objets très divers exposés pour cette exceptionnelle soirée du souvenir. Outre le livre que les participants pouvaient se procurer, le public a pu retrouver cet homme généreux, passionné, pudique et spirituel à travers ses chroniques.   Pierre Lallet était cet instituteur adoré de tous, et des enfants en particulier, à qui il faisait dessiner tous les outils de l'époque : une centaine de dessins d'enfants étaient également présentés ce soir-là.

« Etre dans la classe de Pierre Lallet, c'était déjà un cadeau » disent les anciens, la simplicité, la chaleur et l'humanité de cet homme n'étant plus à démontrer.

Christine Rouffaud

Un vibrant hommage à Pierre Lallet