Inauguration Ferme de Paucha
       
 

Après une longue période d'inactivité la ferme de Paucha reprends goût à la vie.

Avant d'entrer, le Bio oblige, nous passons nos pieds dans un pédiluve désinfectant.

Nous sommes accueillis par la "fermière" Frédérique Mariaud dont la jeunesse, la bonne humeur et le tonus ont fait la conquête de nous tous. Nous nous promenons en toute liberté dans la ferme et ses abords.

Assez rapidement la visite commence sous la houlette de Frédérique qui mène son petit monde tambour battant. Pas moins de 7 pôles d'attractions, ici on ne s'ennuie pas et les journées sont bien remplies.

VISITE FERME DE PAUCHA

Dimanche 10 juillet 2011

1.     BERGERIE

Hangar ouvert sur 3 cotés. *

Premier hivernage en 2010/2011 pour mise bas et lactation sans soucis. Nos brebis limousines réputées pour leur rusticité ainsi que leurs agneaux ont apprécié le bâtiment ouvert, et nous n'avons eu aucun problème sanitaire particulier.

2.     PARC DE CONTENTION

II sert à manipuler les animaux dans le calme a\/ec un minimum d'effort.

Il est utilisé pour : la pesée des agneaux, le tri des animaux, le parage des pieds des brebis, les

échographies, la tonte, la pose de boucles d'identification, les inséminations artificielles et les

traitements antiparasitaires collectif.

Il est mobile et permet d'intervenir dans les parcs des brebis quand elles sont trop éloignées de

la ferme.

3.    FUMIERE - COMPOSTAGE

Le fumier du troupeau ovin est stocké en andain puis retourné 2 fois à 3 semaines d'intervalle

afin d'obtenir un compost bien décomposé exempt de graines adventices et de germes

pathogènes.

Cela donne un engrais stable et équilibré permettant de nourrir la vie du sol et ainsi nourrir les

plantes.

4.    LEGUMES DE PLEIN CHAMP

Une grande partie de nos légumes est cultivée en plein champ.

Le désherbage se fait grâce à de multiples faux semis afin de baisser le stock de mauvaises

herbes présent dans la parcelle.

Viendra s'y ajouter une bineuse dirigée pour éviter les interventions manuelles trop gourmandes

en temps de travail.

5.     BREBIS ALLAITANTES

Les brebis de printemps ont mis bas en moyenne le 12 avril 2011.

Leur alimentation est uniquement à base d'herbe pâturée. Elles ont à disposition 5 ha répartis en 25 paddocks sur lesquelles elles restent 1 à 2 jours maximum. Elles y reviennent 25 jours plus tard quand l'herbe a repoussé.

6.    SERRES

3 serres non chauffées de 330m2 chacune permettent de cultiver des légumes plus tôt au

printemps et plus tard à l'automne.

Elles profitent également aux légumes d'été qui apprécient les fortes chaleurs.

7.    BELIERS

Actuellement, 4 béliers limousins inscrits assurent une grande partie de la reproduction. Nous utilisons aussi l'insémination artificielle avec de la semence de béliers ayant des qualités génétiques supérieurs (les meilleurs de la race), nos béliers sont alors mis dans le troupeau 15 jours plus tard pour féconder les brebis qui n'ont pas pris à l'insémination.

Quand les communes s'investissent.

Dimanche dernier, a eu lieu l'inauguration de « La Ferme de Paucha », seconde ferme relais du département.

Officiellement installés  depuis le 10 juillet 2010, |Frédérique Mariaud et Jérôme Fumet se sont en effet lancés dans une formidable aventure en optant  pour un concept dont les buts sont de dynamiser l'élevage dans les communes où il n'existe plus ou peu d'exploitants agricoles, et de reconquérir les espaces agricoles ou pastoraux en déprise, en s'assurant de la pérennité de leur entretien. Mais plus concrètement, le principe relève ici d'un partenariat entre la municipalité de Châteaux-Chervix 

                                                                                       FRÉDÉRIQUE (AVEC DEUX DE SES BÉLIERS).

 

Eleveurs ovins, Frédérique et Jérôme vendent des agnelles .pour la reproduction.

(propriétaire de la ferme), le Conservatoire régional des espaces naturels (qui a mit à la disposition du couple 60 hectares de Landes et 80 brebis en bail à cheptel) et la Région qui participe au financement de la rénovation de la ferme. Le tout, orchestré par la Chambre d'agriculture. Il s'agit en bref d'une location-vente avec la possibilité pour Frédérique et Jérôme   d'acheter   le domaine au bout de 9 ans. Eleveurs ovins de troupeaux inscrits, Frédérique et Jérôme vendent des agnelles pour la reproduction ainsi que des agneaux vendus en vente-directe. Ils commercialisent également avec succès les paniers de légumes bio et commencent notamment à approvisionner la cantine scolaire de l'école primaire de Château-Chervix. Kevin Forster (implanté à Buxerolles leur fournit les plants), l'Upra Rom et Limovin sont leurs principaux fournisseurs.

Pour plus d'informations sur la Ferme de Pauchaveyrièras :

06.74.98.26.81 et http://ferme-paucha.com

Le populaire du centre